Hector MALOT (1830-1907)

Né à la Bouille (76), il est à la tête d'une œuvre importante : une soixantaine de romans. Les plus connus sont ses romans pour enfants : Romain Kalbris, Sans famille, En famille.

Le reste de son œuvre se compose de romans pour les adultes ; ils connurent de son vivant et jusque dans les années 1930, un succès certain.

Publications de La Piterne

Le lieutenant Bonnet

Les millions honteux

Sans famille

Pierre de MARBEUF (1596-1645)

Né à Sahurs (76), il fait ses études au collège de la Flèche dans le Maine, vit à Paris de 1619 à 1623 où il étudie le droit en compagnie de Descartes, et retourne s'installer en Normandie. Il devient maître des Eaux et forêts, ce qui explique la présence de la nature dans son œuvre. Connu tardivement, il est apprécié pour ses qualités de poète et pour ses talents satiriques.

 

Guillaume MARCHAND (15..-1605)

Véritable nom de Maître GUILLAUME

 

Émile MARINVAL

Pseudonyme utilisé par Clément Émile DÉLIÉ

 

 

Sophie Hermine MATENAS (1834-1908)

Véritable nom de GALERITA

Guy de MAUPASSANT (1850-1893)

Né à Tourville-sur-Arques (76), il a marqué la littérature française par six romans et une infinité de nouvelles, parfois appelées contes. Ses œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la fréquence du fantastique, le pessimisme, et surtout par la maîtrise stylistique. Reconnu de son vivant, son renom est renouvelé par les nombreuses adaptations filmées de ses œuvres.

Publications de La Piterne

Ce cochon de Morin : Collection "Vite lu" n°22

Contes du jour et de la nuit

Achille MÉLANDRI (1845-1904)

Né à Lindebeuf (76), fils du général qui prit part au soulèvement des Romagnes en 1854, il travaille avec Émile Cohl aux prémisses des recherches sur la photographie animée qui débouchera sur le dessin animé. Il tient un studio de photo dans le quartier Saint-Georges, parmi d'autres activités littéraires et journalistiques. Sous le pseudonyme de M. IRLANDE, il publie des poèmes et collabore à de nombreux journaux.

Publications de La Piterne

Bistouri

Une robe de poupée : Collection "Vite lu" n°14

 

Charles MÉROUVEL

Né à Laigle (61), l'avocat Charles CARTIER se livre, sous le pseudonyme de Charles MÉROUVEL, à une carrière littéraire. Il publie des romans en feuilletons à partir de 1881 ;les plus célèbres furent maintes fois réédités. Ses romans se déroulent souvent dans la haute société et sont marqués par un léger érotisme. Focalisés sur les drames amoureux, ils annoncent les grands romans sentimentaux.

Publications de La Piterne

Angèle Méraud

Le péché de la générale

 

 

Alexandre MESNIER (1809-1...)

Natif de Lisieux (14), il aurait succédé au libraire parisien Auguste Sautelet. Il est encore en activité en 1835. Il publie à partir de 1844 de nombreuses nouvelles, parues le plus souvent d’abord en feuilletons dans la presse. Utilise le pseudonyme de Paul FERNEY.

 

Augustin MICHEL

Peudonyme utilisé par Augustin LABUTTE

 

Stanislas MILLET (1842-1...)

Natif de Saint-Hilaire-la-Gérard (61), il enseigne le français au collège de Vire où il a Émile-Auguste CHARTIER (le futur Alain) comme élève. Il est nommé professeur au lycée de Lorient, ville où il épouse Amélie HOREL, en 1885. Il participe à l'ouvrage de Louis Duval, à propos d'Argentan et Alençon en 1913.

Publications de La Piterne

Le saxifrage

Octave MIRBEAU (1848-1917)

Né à Trévières (14), il a publié sous les pseudonymes d'Alain BAUQUENNE, d'Albert MIROUX et de FORSAN. Il connut une célébrité européenne et de grands succès populaires, tout en étant apprécié et reconnu par les avant-gardes littéraires et artistiques.

Pamphlétaire redouté, c'est un romancier novateur, qui a contribué à l'évolution du genre. Littérairement incorrect, il est inclassable, il fait fi des étiquettes, des théories et des écoles.

Lien : Société Octave Mirbeau

Publications de La Piterne

INTRÉGRALITÉ DES ROMANS

Dans le ciel (1892)

Dingo (1913)

La 628-E8 (1907)

L'abbé Jules (1888)

Le calvaire (1886)

Le jardin des supplices (1899)

Le journal d'une femme de chambre (1900)

Les 21 jours d'un neurasthénique (1901)

Sébastien Roch (1890)

Un gentilhomme (1920 - posthume)

 

 

 

Léonide de MIRBEL

Pseudonyme de Léon GUÉRIN

 

Henry MOKE (1803-1862)

Né au Havre (76), il se forme à Paris, au lycée Louis le Grand, étudie la philosophie et la littérature à l'Université de Louvain et Gand. De 1824 à 1826, il est professeur de rhétorique au lycée à Bruges où il se marie en 1828. L'année suivante, il prend la direction du journal bruxellois Le National. Bien intégré dans son pays d’adoption, il devient un des historiens de la jeune nation. Sa sœur, Marie-Félicité, pianiste virtuose, se fiance à Hector Berlioz et épouse Camille Pleyel.

 

MONTFRILEUX

Pseudonyme utilisé par Théophile DOUCET

 

Pascal MULOT (1...-1880)

Né à Rouen (76), fils d’un modeste employé des Douanes, sa droiture de caractère lui avait acquis l’estime de Flaubert et Bouilhet. Poète à ses heures, il publie dans la Revue de Normandie et dans le Pommier, almanach qui eut quelques années d’existence.

Publication de La Piterne

Le mendiant : Collection "Vite lu" n°52