Charles-Alfred CANIVET (1839-1911)

Né à Valognes (50), le fils de professeur entre à l'Université avant de se tourner vers le journalisme en 1873. Il écrit une chronique quotidienne sous le pseudonyme de Jean de Nivelle.

 

Sous son nom ou sous son pseudonyme, il publie des nouvelles,  des poèmes et des romans où il met en scène son pays bas-normand.

La petite sœur

 

Troche était un camarade de collège, je me trouvais en sa compagnie rôdant à travers les sentiers de la commune dont il était le maire.

Tout d’un coup, le silence se fit dans l'école, la porte s’ouvrit et les fillettes sortirent, la mine éveillée. Derrière elles, la sœur leur faisaIt ses recommandations dernières. Sous sa guimpe blanche et son voile noir elle parut charmante, élégante même...

Vite lu 48


La pension de Jeannot

 

L'historien, en quête de vieilles pierres séculaires, déambule dans la région de Bricquebec.

Tout à coup, à un endroit où  le sentier fait un coude, il découvre Jeannot.

Vite lu - 24


La veuve du  major

 

Clodomir va à l'enterrement de son oncle sans le moindre chagrin, puis à la lecture du testament... et là, il apprend !

Humour et famille

Vite lu - 01