Les légendiers normands

Les légendiers normands

présentent les fables populaires

 

Un prix unique : 10,00 €

Une présentation unique : fascicule de 128 pages, en format poche

Un contenu unique : les légendes d'un "pays" ou d'un thème normand

Une présence unique : dans les salons du livre et les animations touristiques

Une disponibilité unique : en commande directe, cliquez sur la couverture ou via votre librairie, fournissez-lui l'ISBN.

01 - Robert le Diable

ISBN : 978-23-78670-30-6

Le nom de Robert-le-Diable est célèbre. Tous les Normands connaissent le personnage, mais les avis divergent sur ses méfaits et sa véracité.
Quelle vie a menée Robert-le-Diable ? Ses parents ? Son destin ? Ses aventures ? A-t-il vraiment existé ?
Le conteur remonte à la source de l’épopée. La notice d’Achille Déville publiée en 1835 lève le voile historique et légendaire. L’histoire de Richard sans Peur, son fils, complète la fable médiévale.


02 - Pays de Caux

 ISBN : 978-23-78670-40-5

Au départ d’Yvetot, la capitale contemporaine, Corinne et Colin visitent le Pays de Caux légendaire en s'arrêtant dans 48 communes. Ils ont lu les explications de Georges Dubosc (1935) sur l'histoire et les contours du pays. Les promeneurs se racontent les anecdotes irréelles, s’émeuvent des fables popu-laires, s’amusent des sobriquets donnés aux habitants.
Une centaine de traditions glanées dans les pages d'ouvrages dénichés dans les bibliothèques et les archives du monde entier composent ce légendier unique de l’imaginaire cauchois.


03 - Mortainais

À la relecture

Publiées pour la première fois en 1858 sous le titre Légendes normandes recueillies dans l’arrondissement de Mortain, les récits fabuleux du sud de la Manche retrouvent leur place dans le légendaire normand. Vingt-quatre légendes nous mènent dans les villages, les sentiers et les lieux aux passés incroyables.
Hippolyte Sauvage, natif de Mortain, s’est passionné  pour l’histoire et l’archéologie de son canton ; il en a recueilli les légendes et mille informations qu’il partageait avec une telle générosité qu’il acheva sa vie dans la pauvreté.


04 - Basse Risle

À la relecture

Émile Dumont avait une prédilection pour les traditions et les légendes. Il est allé au-devant de ces récits naïfs, questionné, interrogé, et, s’il rencontrait un narrateur complaisant, il ne le quittait jamais sans le mettre à sec sur cette matière. De retour, il inscrivait avec soin ce qui lui avait été raconté.
Il a surtout recueilli les traditions de son pays natal, de Pont-Audemer et de son arrondissement, qu’il a rassemblées en un recueil : Légendes et traditions de mon pays, publié en 1861. Le présent tome en reprend les principaux récits.


05 - Les rois d'Yvetot

À la relecture

Le touriste emporté à travers les riches plaines du pays de Caux ne peut se défendre de sourire en voyant les indications qui le mènent à Yvetot. Comment ne pas se souvenir du roi d’Yvetot ?

En effet, la modeste ville fut autrefois la capitale d’un royaume, et pendant longtemps à elle seule le royaume presque tout entier !
Le légendaire historique dressé par Augustin Labutte, publié en 1881, est complété par des documents burlesques que n’aurait pas reniés Pierre Dac.


En préparation

Vexin

Perche normand

Pays de Bray