Guillaume ALEXIS (14..-15..)

Poète et homme d'église, il est surnommé "le bon moine de Lyre" parce qu'il est d'abord religieux bénédictin dans l'abbaye de ce nom (Eure). Il devient prieur du monastère de Burry, dans le Perche, et compose plusieurs ouvrages en vers et en prose, pleine de grâce et de naïveté.

Le P. Alexis entreprend par dévotion le voyage de Jérusalem ; il s'y trouve en 1486.

Le grant blason des faulces amours


Le Grant Blason des faulces amours, poème de cent-vingt six stances de douze vers, rapporte le dialogue entre un gentilhomme et un moine supposé être l'auteur. Lle premier prend la défense de l'amour, l'autre s'en fait l'adversaire.

Les arguments du moine consistent surtout à dénigrer les femmes, dans la tradition des ouvrages misogynes. Les idées avancées semblent si convaincantes que le gentilhomme finit par se ranger à l'opinion du narrateur.

L'œuvre, publiée en 1501, connut une popularité suffisante pour être citée dans une autre œuvre misogyne célèbre de l'époque et inciter un auteur à rédiger un Contre blason.

 

Lire mille mots