Henri BEAUCLAIR (1860-1919)

Né à Lisieux (14), il est rédacteur en chef du quotidien Le Petit Journal et collabore à de nombreux journaux et revues. Son goût et le talent pour le pastiche et la satire caractérisent ce provincial émigré dans la capitale, qui s'affirme brillant journaliste.


Avec le romancier Gabriel Vicaire, il cosigne Les Déliquescencespoèmes décadents sous le nom collectif de Adoré Floupette.

Tapis vert

 

Ramel est un joueur maladif : il est "culotte", mais espère toujours "se refaire"... sans jamais en parler à sa femme qui le croit fonctionnaire aux télégraphes !

Dans sa vie, l'espoir se heurte à la fausse amitié des prêteurs, aux exigences du cercle qui réclame son écot, aux dettes qui sonnent toujours trop tôt... juste avant le coup miraculeux qui changerait la donne !

Publié en 1897


La ferme à Goron

 

Le pauvre Cyrille Goron a trois malheurs : il aimerait vivre de ses rentes plutôt que travailler ; il a horreur de prendre le bac et traverser la Seine alors que son bien est justement de l’autre côté du fleuve ; enfin, il a épousé Mme Goron ! Ne riez pas, c’est une maîtresse femme, petite et maigre, mais qui ose réclamer son dû et passer sur l’autre rive.

Quand le locataire Rouland abandonne la ferme ruineuse, une seule solution s’impose : reprendre le bien et le rendre rentable. Goron se voit obligé de se mettre à l’ouvrage et montrer ses talents de propriétaire…

 

Avec humour, Henri Beauclair dresse le portrait de gens rudes à la tâche et tendre à découvrir.

11-05-19