Catherine BERNARD (1662-1712)

Originaire de Rouen (76), elle serait la nièce de Corneille.

À 17 ans, elle débarque à Paris et pénètre les milieux littéraires. Elle sort une nouvelle, puis des romans, des pièces de théâtre. L'Académie française couronnèrent six fois ses romans et ses tragédies. Mademoiselle Bernard, dit Fontenelle, a pour but, dans ses romans, de combattre le penchant qu'on a pour l'amour. Aussi s'y trouve-t-on que des amants malheureux.

Elle ne se maria jamais ; c'est tout ce que l'on sait de sa vie.

Inès de Cordoue

 

À la cour de Philippe II, roi d'Espagne, la reine Élisabeth de France propose un amusement : imaginer des contes galants, invraisemblables, où les sentiments sont toujours naturels.

La première conteuse tirée au sort est Inès de Cordoue : le prince Rosier, Riquet à la Houppe, dont s'inspira Charles Perrault et Histoire de la rupture d'Abenamar et de Fatime composent le recueil, publié en 1697.

Version présentée avec la syntaxe et l'orthographe d'origine.

Lire mille mots