Charles-Alfred CANIVET (1839-1911)

Né à Valognes (50), le fils de professeur entre à l'Université avant de se tourner vers le journalisme en 1873. Il écrit une chronique quotidienne sous le pseudonyme de Jean de Nivelle.

 

Sous son nom ou sous son pseudonyme, il publie des nouvelles,  des poèmes et des romans où il met en scène son pays bas-normand.

La veuve du  major

 

Clodomir va à l'enterrement de son oncle sans le moindre chagrin ; puis à la lecture du testament... et là, il apprend !

Humour et famille

Vite lu - 01