Ernest COLLAS (1809-1883)

Né à Alençon (61) d’un père procureur impérial, il fait une carrière de magistrat.

En 1858, il est nommé chevalier de la Légion d’honneur, il est alors président du Tribunal de première instance et domicilié à Caen. En 1879, il est mis à la retraite.

Membre de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, il en devient le président. Il écrit des vers et publie un livre de fables.