Charles Denys de COLLEVILLE (1770-18..)

Né vers 1770, dans une famille de vieille noblesse du Calvados, il est garde du comte d’Artois, frère de Louis XVI, avant la Révolution.

Il émigre en 1791 et revient en France sous le consulat.

Il écrit un roman pastoral en 1799. En 1815, soupçonné d’avoir été un espion au service de Napoléon, il rédige un « appel au roi (Louis XVIII) et à l’estime publique » pour laver son honneur.