Édouard d'ANGLEMONT (1798-1876)

Né à Pont-Audemer (27), ce fils de commissaire de la Marine occupe un premier emploi dans cette administration.

Fervent légitimiste, il rédige en vers des odes, un poème en quatre chants et une comédie en un acte, avant de composer ses Légendes françaises, en deux volumes.

Il se fit une réputation et obtient les lauriers académiques : six fois en quinze ans.

JULES ou le prédestiné

 

Au théâtre de l’Odéon, Jules Renaut, étudiant sans le sou, se paie l’audace d’aborder une splendide marquise qui s’ennuie près de son mari. Le plaisir d’un soir se transforme en rencontre, puis en confidence. L’amoureux transi découvre un monde qui lui était totalement inconnu, où il saura gravir les échelons avant de...

Édouard d'Anglemont dépeint des classes sociales que tout semblait séparer en 1842 ; les héros se révèlent sans scrupules, car les conventions et leurs intérêts les séparent. Pour prémunir le lecteur, l’auteur use souvent de l’humour au second degré.