Marie-Catherine d'AULNOY (1651-1705)

Née à Barneville-la-Bertran (14), elle épouse François de La Motte, baron d’Aulnoy en Brie, à seize ans. Elle s'en sépare dans des conditions rocambolesques.

Femme d'esprit et scandaleuse elle est à l'origine du genre écrit du conte merveilleux au sein duquel, elle a insufflé un esprit subversif en usant d'allégories et de satires.

L’Île de la félicité est le premier conte de fées à être publié en France.

L'île inaccessible

 

Une jeune princesse d’une beauté infinie, était souveraine d’une île où rien ne manquait de ce qui fait les désirs de tous les hommes ; les maisons y étaient couvertes de lames d’or, et les temples et les palais en étaient pavés.

La princesse qui commençait à avancer en âge, s’ennuya de la trop grande tranquillité où elle vivait.

Vite lu 21

 

25/11/17