Fernande de NOCÉ (1842-19..)

À sa naissance à Lisieux (14), son père était commissaire de police à Yssengeaux. Le registre indique Denocey ; une mention de 1865 rapporte en marge la décision du tribunal civil, le nom s'écrit De Nocey, sans dire qui l'a demandé.

 

En 1888, Fernande de Nocé (sic) est directrice du magazine La Jeune fille. Ses autres publications révèlent son activité dans l'enseignement, surtout celui des langues.

Une vie de jeune fille

publié en 1888

 

La famille de Bellemare est heureuse dans sa riche propriété de l'Anjou. Mais les problèmes vont se succéder : Lucie s'éteint d'une longue maladie, Jean disparait en Afrique et le père meurt subitement.

Solange tente seule de soutenir sa mère, de subvenir aux études de son frère Adrien, d'aider Hélène, sa sœur dilettante. Les conventions lui interdisent de travailler, mais elle a confiance en sa plume. Sera-t-elle récompensée de tant d'efforts ?

Fernande de Nocé conte "une vie de jeune fille" avec son âme de féministe du XIXe siècle.

Lire mille mots


Hélène de Saint-Aubin

publié en 1894

 

Issue d'une famille bourgeoise, Hélène est interne en pensionnat, quand son père connaît de graves difficultés qui le contraignent... à trouver un emploi !

Au fil des pages, la jeune fille raconte ses soucis et ceux de la famille en dressant une galerie des mentalités de la fin du XIXe siècle.

Lire mille mots