Madeleine de SCUDÉRY (1607-1701)

Née au Havre (76), orpheline à 6 ans, elle est éduquée par son oncle, un ecclésiastique.

Elle lance, en 1652, son salon littéraire qui donna le ton de la préciosité.

Sous le nom de son frère Georges, elle est l’auteur à succès de longs romans galants, qui donnèrent lieu à une vogue de romans précieux proposant une vision idéalisée de l’amour.