Lucie DELARUE-MARDRUS (1874-1945)

Née à Honfleur (14), elle épouse l’orientaliste Joseph-Charles Mardrus, dont elle divorce en 1915. Elle laisse plus de 70 romans, recueils de poèmes, contes, nouvelles, récits de voyage, pièces de théâtre. Ses écrits  révèlent une peintre de la vie intime et de la nature, ils expriment son désir d’évasion et son amour de la Normandie.

Elle fonde en 1923 la Société des écrivains normands avec Charles Théophile Féret et participe, en 1927, au championnat de France d'échecs féminin.

Comme tout le monde

 

Isabelle Chardier s'est mariée avec Léon, clerc d'avoué. Promesse de belle vie bourgeoise. Mais celui qui est devenu avoué dans une sous-préfecture d'Ile de France, reste un homme ordinaire à ses yeux... comme tous les hommes !

La vie des notables locaux ne lui offre que des désillusions, Isabelle rêve à d'autres émotions, à plus de sentiment(s) et moins de raison. Elle court après ce rêve et chaque rencontre provoque une nouvelle déception. Peut-on ne pas être comme tout le monde ? (Publié en 1910)

Lire mille mots