Paul DELASALLE (1812-1845)

 

Né à la Haye du Puits (50), fils d’un receveur de l’enregistrement, il fait des études à Paris où il est élève de Michelet et adopte les idées des Saint-Simoniens.

Un temps avoué à Mamers, il choisit de se rapprocher de la capitale et se consacre à des travaux littéraires. Auteur de vers et de prose, il publie des articles dans les revues régionales, des contes, des poésies et un ouvrage sur Charlotte Corday.

Il meurt prématurément à Auteuil.