Louis DELESTANG (1756-1831)

 

Né à Mortagne en Perche (61) où son père est conseiller du roi, lieutenant civil et militaire, il étudie au Collège d’Alençon.

Administrateur de l’Orne en l’an VI, il devient sous-préfet de Mortagne sous le Premier Empire.

Il a beaucoup écrit mais peu publié, et laisse des travaux statis-tiques et philologiques, ainsi qu’une histoire civile et littéraire du Perche. Il meurt dans sa ville natale.