Octave FÉRÉ (1815-1875)

Tourangeau, venu en Normandie comme maître de pension, il se tourna vers le journalisme et dirigea le Phare de Dieppe avant de fonder le Messager de Rouen.

Il s'est intéressé à son pays d'accueil et à ses légendes ; il mit la région en scène dans des romans et signa de nombreuses collaborations.

 

Légendes et traditions de la Normandie


Pour bien vous dire quelques-unes des touchantes chroniques que nous allons passer en revue, il faudrait la foi naïve des hommes simples qui nous les ont apprises dans nos excursions à travers la Normandie, mais nous avons cru bien faire en les tirant de l'obscurité, au risque de les déflorer un peu ; ces quelques mots puisés dans la brève introduction plante le décor de tout le livre, publié en 1845.

Ensuite, l'auteur livre 21 histoires à donner envie de parcourir les cinq départements de la région, à faire rire et pleurer, à émouvoir et à amuser. Bien plus qu'un recueil de récits, il devient le guide pour visiter les lieux légendaires.

Lire mille mots


La tour maudite sur Audiocite.net (12 minutes)

Un amour par héritage

 

Le marquis de Brunisle, anobli pour sa réussite en affaires et sa propriété en bord de Loire, décide de se marier "sur le tard". Sa jeune épouse l'encombre et se tourne vers les hommes de son âge.

Elle meurt en couches et le veuf semble tourner contre l'enfant toute sa rancœur...

Vite lu - 17


L'amitié de l'amour

 

Lucile et Marie étaient surnommées les inséparables. C’était une angélique union, que de fois elles s’étaient juré de s’aimer toujours !

Dans leurs rêves, si beaux dans les têtes de seize ans, elles se promettaient de rester ensemble : « Je voudrais qu’une de nous fût homme, nous ne séparerions pas notre amitié de notre amour ! » Ôtant un anneau de son doigt, Marie le passa à celui de Lucile : « Voilà notre anneau de fiançailles ! Que ce soit le gage de notre amitié. »

Vite lu - 30

02 - 06 - 18