Guillaume MARCHAND (15..-1605)

Né à Louviers (27), le fils d’apothicaire doit succéder à son père. Boute-en-train, il se fait remarquer par sa conduite et se crée une renommée parmi ses compatriotes. Il prend plaisir à lire les facéties dont les Évangiles de Quenouilles et à entendre les sermons triviaux ou comiques.
Nommé Fou du Roy, il prend le nom de Maître Guillaume, et devient bien vite très populaire.