Gustave LE ROUGE (1867-1938)

Né à Valognes (50), l'inventeur de la carnoplastie, une technique qui permet à une personne de prendre l'apparence d'une autre, récuse tout souci de vraisemblance scientifique au profit d'un style très personnel.

La puissance de son imagination fertile, ses pittoresques et attachantes créations, son style parfois délirant, tout cela a fait de lui un auteur reconnu par les surréalistes.

Le prisonnier de la planète Mars

 

L'ingénieur français Robert Darvel disparaît ; en fait, il s'est rendu dans un monastère indien. Là, grâce à la puissance de concentration des fakirs, il est parvenu à être téléporté seul sur Mars.

Il découvre une planète cruelle, soumise à des hordes de vampires. Le peuple se laisse dévorer par des monstres, eux-mêmes avalés par des pieuvres volantes. Ceux-ci redoutent la montagne de cristal qui les domine....


Original, baroque et saugrenu, Gustave Le Rouge fait preuve d’une belle et surprenante originalité. (Gill sur Babelio)

Lire mille mots