Hector MALOT (1830-1907)

Né à la Bouille (76), il est à la tête d'une œuvre importante : une soixantaine de romans. Les plus connus sont ses romans pour enfants : Romain Kalbris, Sans famille, En famille.


Le reste de son œuvre se compose de romans pour les adultes ; ils connurent de son vivant et jusque dans les années 1930, un succès certain.

Le lieutenant Bonnet

 

Bonnet est affecté à la garnison de la Feuillade en même temps que Derodes ; or tout oppose les  deux lieutenants. Leur rivalité aux multiples péripéties les mènera à un duel pour effacer leur antagonisme et l'honneur de Mlle de Bosmoreau...
Ce qui plaît dans ce roman, c'est qu'il ne plaide aucune thèse, et qu'il n'a point la prétention d'être un document pas même un document militaire.  (Journal des débats – 21 décembre 1885)

Lire mille mots


Les millions honteux

 

L'action se déroule dans le Paris de Napoléon III et met en scène une famille endeuillée par la mort du père, le fameux Gripat, "Gripat-le voleur" comme on le surnomme en raison de son enrichissement rapide et peu moral. L'homme a accumulé une fortune immense et son goût de l'ostentation se traduit par la construction d'un hôtel aussi magnifique qu'imposant.

L'incipit insiste sur ce point et installe dans le même  élan les lieux symboliques d'un Empire où il faut se montrer.

Le roman fut publié en 1882.

Lire mille mots


Sans famille

 

Rémi a huit ans quand Barberin, maçon estropié, décide de se débarrasser de lui. Le lendemain, Barberin rencontre un artiste ambulant au cabaret local. Répondant au nom de Vitalis, il voyage à travers la France avec trois chiens et un singe...

Le roman fut publié en 1878.

La plume d'Hector Malot est très agréable à lire. Avec une simplicité narrative bien dosée, il construit un récit qui nous fait voyager avec Rémi et ses nombreuses rencontres. (Pixie-Flore sur Babelio)

Lire mille mots