Charles NICOLLE (1866-1936)

Né à Rouen, il s'engage dans la voie médicale ; il travaille et enseigne dans sa ville. Son acuité auditive décline, il se consacre aux travaux de laboratoire puis quitte Rouen pour Tunis où il mène des recherches sur les maladies infectieuses.

Attaché à sa région natale et à son pays d'accueil, sa tombe à Tunis porte deux rameaux entrelacés, pommier et olivier, symboles de la Normandie et de la Tunisie.

Les deux larrons

 

Témine et Maher trouvent refuge dans la chambre de Zahra, la prostituée. Ce n'est que provisoire, les deux larrons ont pour volonté de fuir loin de leurs méfaits, loin de leurs juges.

 

Mais échapper à ses poursuivants n'est pas fuir son être profond. Ne sont-ils pas condamnés par leurs instincts et leur passé ? Tout en confessant une partie de leurs crimes, ils en gardent le poids.

(Publié en 1929)

Lire mille mots