La collection des nouveaux lecteurs : le temps d'un voyage, dans une salle d'attente, avant de dormir, sur la liseuse ou le téléphone, les nouvelles publiées dans les revues sont vite lues... toujours signées des auteurs normands.

 

La Piterne les cherche dans les archives, les vide-greniers, les vieux papiers ; elle les ressuscite pour vous.

45. Histoire à faire peur

Ernest AMELINE

 

La neige tombait drue et serrée. Une chouette poussait son cri lugubre, tandis que, blottis au coin de la cheminée, nous présidions à la cuisson de châtaignes en cette veille de Noël.

- Vilaine nuit ! dit le vieux médecin, qui m’en rappelle une autre bien lointaine, hélas ! où j’eus la plus belle peur de ma vie... Les corps des suppliciés transportés à l’amphithéâtre de médecine, afin de servir à la dissection, mais le garçon de salle ne peut mettre la main sur la troisième tête.


44. Chantereine

Alfred d'AUFFAY

 

Il fit résonner les cordes de sa lyre : ses premiers accords furent des sons d’une volupté langoureuse ; il chanta l’histoire des Deux Amants :

Vers la haute colline elle marchait, seule, et, du pied de l’arbre, elle découvrait les tourelles du château de Pont-Saint-Pierre et le toit de chaume où Edemond était né...


43. Deux nuits en mer

Frédéric DESCHAMPS

 

On plaisante des amateurs de canotage s’ils se lancent dans le véritable nautisme et qu’ils prétendent affronter le grand large. L’aventure est d’autant plus drôle qu’elle est racontée à la première personne : pendant l’incident que je viens de raconter, la mer avait continué à grossir.

Au-delà de l’épopée, le récit de Deschamps offre le vocabulaire des plaisanciers, de la mer et des côtes.


42. Le pont de l'arche

Alf. B

 

Par saint Vigor, mon patron ! voici du nouveau : comment épouser Brigide, la fille du pêcheur ! Et le malheureux s’élança dans la ville, criant partout au miracle ! Ses yeux avaient été frappés d’un incroyable prodige : la veille, la Seine passait libre devant sa cabane ; aujourd’hui, elle partage ses eaux aux vingt-deux arches d’un pont.


41. La main d'ombre

Jean LORRAIN

 

Notre hôtesse commençait à donner les signes d’une méchante humeur. Tramsel proposa le jeu de la Main d’ombre. Un moyen sûr d’entrer en communication avec les esprits.

L’épreuve était impressionnante et demandait des nerfs solides, des caractères trempés.


40. Les caprices de Manette

Charles de CHENNEVIÈRES-POINTEL

 

Maître Pierre, le fermier, acheta une belle bourrique qui s’appelait Manette, et qu’on lui dit tranquille et douce, et il l’amena à la maison. Manette commença à faire des grimaces pour passer le petit ruisseau, et puis elle voulut brouter des branchettes le long d’une haie...


39. Crevette

Fernand HUE

 

On l'appelait Crevette. Pourquoi ? Est-ce parce qu'elle était maigre et chétive ? ou bien parce que l'été elle allait chaque jour à la pêche aux crevettes et elle courait de maison en maison, offrant sa marchandise aux baigneurs...


38. Rue de la Porte-aux-Rats

Paul BAUDRY

 

L’histoire fut contée sur les bords du Rhin, mais l’auteur assure qu’elle se produisit aussi à Rouen. À une date incertaine, les rats pullulaient et se répandaient en se moquant de la race féline et la race humaine ! La famine ravageait la ville...


37. La volière de mon oncle

Jules-Adrien de LÉRUE

 

Mon oncle avait une volière. L’oiseau auquel je me suis attaché était un petit tarin jaune et vert. Je l’aimais tant que j’avais obtenu la permission de lui procurer une épouse…


36.- Histoire de la courtisane Taïa et de son singe vert

Robert de FLERS

 

Taïa partit où vont les courtisanes, partout, n’importe où. Pour ne point s’attirer le mépris du monde, elle voulut être la prêtresse d’Hathôr, déesse du Plaisir et de la Toilette, sentant pour elle une sincère dévotion appelée à grandir…


35. Un crime inconnu

 Jean LORRAIN

 

Ce qui peut se passer dans une chambre d’hôtel, cela dépasse tout ce que l’imagination peut inventer d’horrible ! Il y a deux ans, au plus fort de mes troubles nerveux, guéri de l’éther, mais non des phénomènes morbides qu’il engendre.


34. Le sacristain de Bonport

Hyacinthe LANGLOIS

 

Les légendes populaires se sont perdues devant de véridiques récits. Il n’était guère d’abbaye d’hommes où le fantastique n’eût encore son conteur inspiré, ordinairement un vieux moine. L’abbaye de Bonport comptait le sien...


33. Une déception

Amélie BOSQUET

 

Afin qu’entre nous il ne soit plus question de mariage, je veux bien vous conter ce qui m’est arrivé. Si, jusqu’ici, ce fut un secret pour vous, c’est qu’il m’est affreux d’en parler, affreux d’y penser ! La plaie fut profonde !


32. La fin du monde

Charles de CHENNEVIÈRES-POINTEL

 

Quand je vois un feu d’artifice, je m’imagine que la fin du monde est arrivée. J’ai cru une fois, dur comme fer, que j’allais l’entendre sonner, cette fin du monde, et je n’étais pas à mon aise. Rien que d’y penser, j’en ai encore la chair de poule…


31. Le mariage du père Lecornec

Fernand HUE

 

Je commandais le Colibri. Nous revenions du Brésil, en route pour le Havre. Une épave par tribord devant ! Couchée à l’arrière, une femme, la tête recouverte d’un pan de manteau, ne donnait plus signe de vie.